Montesquieu
Lycée Régional Professionnel
Sorgues
 

POÈMES ÉCRITS PAR DES ÉLÈVES DE 1 ARCU ET UNE ÉLÈVE DE 2 EVS

vendredi 17 juin 2016, par Bouhali


POÈMES ÉCRITS PAR DES ÉLÈVES DE 1 ARCU ET UNE ÉLÈVE DE 2 EVS


ATELIER POÉSIE Mr SANTUNE


 

CARRÉS DE MOTS :


On propose aux élèves quatre mots , ils doivent en utiliser au moins trois.

BOULKENAFET NAWELL 2 CAP EVS  :


1er carré  : visage , ciel, sécher , bouche


Quand je lève mon visage vers le ciel , le soleil-brasier me sèche la bouche.


2ème carré  : prairie , rivière , diamant , lumière


Dans la prairie, une rivière brillait tel un diamant aux reflets de lumière


3ème carré : vent , roseaux , miroir , étang


Le vent faisait danser les roseaux qui se reflétaient sur le miroir de l’étang.


4ème carré : toit , ciel , nuage(s), pluie


Je suis montée sur le toit le plus haut du village pour regarder le ciel aux énormes nuages remplis de pluie.


5ème carré : jardin , fontaine , fleur(s), parfumer


Dans le jardin , une fontaine de fleurs parfumées m’attira jusqu’à elle .


6ème carré : sable , désert , couleur , miel


La douceur du sable du désert et cette couleur de miel…

MARIE BONVALOT 1 ARCU :


7ème carré ; embrasser soleil , bouche ,ciel ,


En regardant le ciel, j’ai embrassé la bouche du soleil.


8e carré : terre , or, pays , chercher


Sous la terre il y avait un pays en or.


9ème carré : apercevoir, forêt , chemin , danser


J’aperçus dans la forêt un chemin sur lequel les animaux dansaient.


10e carré : vent , miroir casser, image


Le vent cassa mon miroir


11e carré :fleurs , jardin , fontaine , parfumer


Je me parfume au bord de la fontaine avec les fleurs de mon jardin.


12e carré : miel , désert , sable , souffler


Le sable du désert ressemblait au miel de ma mamie.


13e carré : jardin , porte , seuil , franchir


Ayant franchi le seuil de la porte je me retrouvai dans un jardin splendide comme celui d’Alice .


14e carré :rêver , vallée , jour , se souvenir


Je me souviens du jour où je rêvais dans cette vallée bruissante de feuilles mortes


 


 


 


 

YASMINA MAJOUT 1 ARCU :


15e carré : enfant, miroir, rêver , lune


Un enfant se regardant dans un miroir rêve d’aller sur la lune


Le rêve d’un enfant est un miroir magique


La lune brille , l’enfant rêve de se voir dans un miroir


Un homme parfumé voit son ombre rêver


Le miroir de la lune se reflète dans la fenêtre
 

CAMARA YAMOUSSA 1ARCU :


16e carré : livre , noir , été , pages


La page 73 du livre noir que j’ai lu cet été m’a beaucoup réconforté


La page du livre noir a été arrachée


Le livre s’est perdu dans le noir de l’été


 

GENC SIYNEM 1ARCU :


17e carré : forêt , vent , éclair(s), écureuil(s)


J’allai dan la forêt pour pique-niquer.


Je vis le feuillage d’automne,


Le vent soufflait sur mes beaux cheveux longs ,


Je sentais l’odeur de la sève sur les arbres ,


des écureuils couraient comme des éclairs dans le ciel.


Il me vint à l’esprit :


La grande et merveilleuse Amazonie.


 


 


 

2) Questionnaire à réponses poétiques


Répondre aux questions en écrivant ce qui vous passe par la tête


 

MYRIAM MORCHID 1ARCU :


Qu’est-ce que la Poésie ?


La poésie c’est


un poème d’amour


le fond de ma pensée


un poème qui fait rire


la joie de vivre


un sourire sur mes lèvres


une lettre d’amour écrite sous le soleil


un paysage sous les étoiles


le son de ma voix qui résonne

ASMA KOUBAA 1 ARCU :


La poésie c’est


une fleur dans un champ de maïs


la lecture sur le son du vent


la beauté dans la nuit du printemps


la couleur qui court sur le sable


exprimer sa force


se livrer à soi-même


l’espoir de vivre


la passion


Et enfin :


La poésie c’est beau ! (MYRIAM MORCHID 1 ARCU)


 

ASMA KOUBAA 1 ARCU :


Qu’est-ce que la haine ?


c’est la colère que l’on crie sur la mer


 


Qu’est-ce que la tristesse ?


C’est les larmes qui coulent d’un océan


 


Qu’est-ce que le bonheur ?


C’est une fleur qui s’épanouit le jour du printemps


 


Qu’est-ce que la vengeance ?


C’est l’eau qui ne dort pas


 


Qu’est-ce que l’amour ?


C’est la tendresse que l’on recherche près de l’océan


 


Qu’est-ce que la vie ?


C’est la première branche d’arbre


 

YASMINA MAJOUT 1ARCU :


Qu’est-ce que la solitude ?


C’est une personne seule et triste dans sa vie


 


Qu’est-ce que le temps ?


Le temps c’est l’horloge qui tourne , le temps c’est la vie qui passe.


 


Qu’est-ce que la liberté ?


La liberté c’est être libre de vivre notre vie


Qu’est-ce que la mémoire ?


C’est les souvenirs qui nous reviennent avec la tristesse


Qu’est-ce que la jeunesse ?


C’est l’enfance , la joie , la rigolade ainsi que l’amusement


Qu’est-ce que la mort ?


La mort est un appel à la fin de notre vie pour une nouvelle vie.

3) QUELQUES CADAVRES EXQUIS


Ce jeu , inventé par les surréalistes , consiste à poursuivre une phrase sans en connaître le début. On utilise pour cela une feuille de papier que l’on replie au fur et à mesure en suivant cependant l’ordre syntaxique : sujet/verbe au futur/ complément


Le cadavre exquis boira le vin nouveau est la première phrase obtenue selon ce procédé.


Le cheval regardera la bouteille soufflée


Le cheval boira la sorcellerie


Le cheval dansera dans la cuisine


Le calamar croquera des cerises


Le coquelicot ouvrira les égouts


Une abeille dormira sur twitter


La saucisse plongera dans la mare aux canards


La villa verra la pluie tomber


Le bébé pleurera dans la campagne


Le lézard admirera la mandarine


La jungle sera sur la table


 


 


 


 


Et pour terminer quelques « propositions » de l’animateur -(M. SANTUNE) :


Qu’est-ce que la mort ?


Une bouche fermée mais aussi un miroir.


Qu’est-ce que la jeunesse ?


Le rire d’une fleur dans les jardins du vent.


Qu’est-ce que le temps ?


La flamme d’or d’un sablier


La poésie c’est :


la mer entrevue dans la clarté d’un regard


le nom que l’on donne à ce qu’on ne voit pas


la route ondoyant sous la charpente du soleil


le verre brisé comme un éclat de rire


la voix résonnant sous la voûte des branches


partir à l’improviste pour une destination inconnue


de l’amour plaqué sur les plaies de la vie


chanter le matin clair dans les jardins du monde


arriver là où l’on est attendu depuis très longtemps


encore et toujours le droit de vivre et de penser , de rêver aussi


 

 
Lycée Régional Professionnel Montesquieu – 263 chemin de Lucette BP 30302 - 84700 Sorgues – Responsable de publication : M. CUVILLIER Hervé
Dernière mise à jour : mercredi 18 octobre 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille